Un système d’équivalences entre ToBI et Intsint pour l’étude de l’interlangue prosodique

Resumen

Nous avons appliqué l’algorithme Momel (Hirst & Espesser, 1993) et l’étiquetage automatique Intsint à un corpus d’énoncés produits par des natifs anglophones déjà transcrit en ToBI (Beckman & Ayers, 1997) afin d’observer les équivalences entre les deux systèmes et de déterminer s’il est possible d’associer des séquences Intsint à des tons ToBI. Les annotations ont été comparées suivant trois critères : la place des mouvements tonals à l’intérieur de l’IP, l’alignement tonal des mouvements intonatifs par rapport aux syllabes accentuées et la distance tonale parcourue par chaque mouvement tonal. Les résultats montrent que les deux systèmes se comportent de façon similaire concernant l’alignement tonal et la distance tonale associée à chaque type de mouvement tonal. Cette comparaison peut servir de base pour la conception d’un cadre méthodologique pour l’interopérabilité de corpus annotés dans différents systèmes, ainsi que pour l’étude de l’interlangue prosodique des apprenants d’anglais.

Fecha
Dec 6, 2018 — Dec 7, 2018
Localización
Maison des Sciences de l’Homme Ange Guépin
5 allée Jacques Berque, Nantes, 44000
Leonardo Contreras Roa
Leonardo Contreras Roa
PhD in Linguistics and Didactics

Phonetician and English teacher, PhD in Linguistics

Siguiente
Anterior

Relacionado